8 nymphes efficaces

Il peut y avoir de quoi perdre son latin, devant l’avalanche de modèles existants, tous plus attractifs les uns que les autres, enfin, pour les pêcheurs, mais pas toujours pour les poissons… Alors l’idée m’est venue de rassembler les nymphes avec lesquelles je prends le plus d’ombres communs, afin de vous les présenter ! Avec elles, je bourlingue en toutes saisons partout en Europe et en France, avec pour objectif la capture de ce poisson, Thymallus thymallus*, que j’ai tenu au bout de ma canne pour la première fois en 1975 et pêché en nymphe dès 1976. Depuis cet ancien temps, la pratique de la pêche en nymphe et du montage de celles-ci à beaucoup évolué, passant des imitations minimalistes de Pheasant tail ou Killer Bug de Mr. Sawyer, aux montages actuels bariolés à coup de vernis UV.

A lire dans le n °144