Aloses à vue, une toute autre pêche.

A la fin avril, comme chaque année, les aloses colonisent les cours d’eau et leur pêche en noyée classique, en dérive aval, peut commencer et nous permet de capturer ces migrateurs ô combien puissants et bagarreurs. Plus tard dans la saison, ou lorsque la couleur de l’eau le permet, il est possible de les rechercher exclusivement à vue. c’est alors une pêche totalement différente, explosive et visuelle, qui offre des sensations garanties !

A lire dans le n °120