Les quatre estivales

En cette période de grandes vacances, les rivières sont perturbées, ce qui ne plaît pas forcément à nos chers camarades de jeu. Nous allons de fait privilégier, le coup du matin et le coup du soir. Pour ma part je ne néglige aucun moment de la journée, bien au contraire. En été, j’adore prospecter les énormes fosses de la Dordogne avec de toutes petites nymphes, malgré les kayaks, en pratiquant de longues dérives. Chacun son petit plaisir. Pour les pêcheurs préférant pratiquer la mouche sèche, il est vrai que le matin et le soir sont de bons moments pour espérer voir quelques gobages.Cependant il n’est pas rare en plein après-midi de tomber sur un poisson isolé se nourrissant en surface de micro-mouches. Les berges ombragées sont toujours aussi de bons postes et on se rend compte particulièrement à cette saison, qu’il est important de bien connaître sa rivière et l’exposition des berges.

A lire dans le n °103