Montage Pêche mouche 129

Cette larve, dont j’ignore le nom de l’inventeur, serait originaire des Vosges. Utilisée à l’origine pour la pêche en réservoir. C’est à Saulxures, en 2003, que j’ai fait sa connaissance, grâce à l’ami Jean-Marc Somaré. J’étais dubitatif, face à cette imitation molle, non plombée, qui coulait d’elle-même une fois que le tissu qui forme le corps était imprégné d’eau. J’ai rapidement vu le pouvoir attractif de cette larve, avec un nombre de prises conséquent, dont une prise de 4 kg en NAV. Le montage d’origine ne comportait qu’un appendice pris sur un gant de nettoyage en microfibre, monté simplement sur l’hameçon avec une ligature, une fois imprégnée d’eau, la larve coule d’elle-même assez rapidement. Longtemps restée cachée dans une boite à mouche qui n’était que rarement sortie, malgré les demandes pressantes des pêcheurs envieux des résultats obtenus. Comme tout ce qui est confidentiel dans le monde de la pêche, cela ne dure qu’un temps… Elle fait maintenant le bonheur de nombreux pêcheurs, en réservoir, comme en rivière, d’ailleurs les truites arc en ciel Autrichiennes, Allemandes et Slovènes adorent cette mouche née au pays des brimbelles.