Si on pêchait à deux mains?

Après avoir croisé, il y a deux ans, un pêcheur sur le haut Rhône et un autre sur la Dordogne utilisant des cannes à deux mains légères leur permettant de développer de longs lancers avec une apparente facilité, je me suis intéressé de plus près à ces nouvelles cannes. Un ami bourlingueur de la mouche m’a ramené des États-Unis une canne artisanale Trout Spey de 10,6 pour soie de 2/3.

A lire dans le n °134