Sèche et nymphe, le tandem parfait.

Pour la majorité des moucheurs français, la pêche se limite uniquement à la pêche en nymphe/sèche et en nymphe à vue. Bien que ces deux techniques dissociées soient effectivement les plus nobles, elles ne peuvent pas être forcément mises en application tout au long de la saison, pour cause d’aléas climatiques ou plus simplement de profi ls de cours d’eau totalement inadaptés. Pourquoi ne pas fusionner ces deux pratiques reines et les rendre totalement complémentaires ? Une rencontre diablement efficace…

A lire dans le n °120