Roderick Haig-Brown, le Printemps d’un pêcheur

Au début des années 1930, un Anglais de bonne famille décide de s’installer en Colombie britannique et de vivre au rythme de l’écriture et du tumulte des rivières du Grand Ouest canadien. Pendant plus de quarante ans, Roderick Haig-Brown (1908-1976) a pêché et écrit, inlassablement, s’appliquant à cultiver ainsi deux passions inextricablement liées. Son éblouissant recueil de récits, « Le Printemps d’un pêcheur », devenu un classique des lettres nord-américaines, est enfin publié en France. Promenade au fil de l’eau… et des pages.

A lire dans le n °100