Ombre, pensez aux chiros.

Comme la plupart d’entre vous j’imagine, j’ai une nette préférence pour les beaux éphémères, les trichoptères et les insectes qui ont du panache ! Mais depuis plusieurs années, les chironomes sont entrés pour une part importante dans le régime alimentaire des ombres. Difficile donc de passer à côté de ce « vilain » diptère si l’on veut séduire quelques beaux étendards qui, certains jours, se gavent de ces petits insectes sombres.

A lire dans le n °109