Ombre, pêche en noyée, où, quand, comment?

La mouche noyée, cette grande oubliée des pêches à la mouche, fait pourtant le bonheur de ses adeptes, particulièrement quand ils s’adressent aux ombres. Quelques principes de base peuvent aider le débutant à s’y retrouver. L’Ain, la Sioule, et la Dordogne, entre autres, nous offrent de tels profils propices à notre pratique préférée. Sur des rivières plus modestes on peut, certes, pratiquer en noyée mais il me manque cette impression de « grands espaces » que je trouve inhérente à cette pêche quand, de l’eau jusqu’à la taille, je descends pas à pas un courant, dans l’attente d’une touche qui ne saurait tarder !

A lire dans le n °117