Ombre, n’oubliez pas les petites rivières.

On fait souvent référence, lorsque l’on évoque la pêche de l’ombre, à de larges et réguliers cours d’eau avec de grandes gravières peu profondes. À force de cela, la recherche de ce salmonidé s’est un peu stéréotypée en se cantonnant à des périodes, des conditions, des lieux et des techniques bien précises. Pourtant ce fabuleux poisson sait s’adapter et peupler des rivières bien plus modestes. C’est le moment de découvrir la pêche dans ces endroits d’ordinaire délaissés par les traqueurs d’ombres…

A lire dans le n °114