Ombre et gourmandises d’automne.

Pêcher l’ombre en automne, en sèche, c’est vraiment très sympa ! Un rêve accessible à condition d’avoir les bonnes friandises à leur offrir. Mais aussi sans oublier l’essentiel : être en harmonie avec les poissons et les rivières. Comme si dame nature avait écrit une partition musicale et qu’une fois que le pêcheur l’a apprise, il peut la jouer partout, à condition d’être accordé. Personnellement, j’ai choisi l’observation pour être accordé et être en harmonie avec les ombres pour jouer avec eux.

A lire dans le n °110