L’ouverture dans les ruisseaux.

Avec cet afflux de pêcheurs venus en masse pour faire l’ouverture au bord de nos rivières, il est impossible de pêcher en toute sérénité. Si l’on ajoute à cela des conditions en général peu adéquates pour notre technique, ce grand jour plein d’espoir ne ressemble en rien à ce que l’on avait pu imaginer. Pas de quoi baisser les bras pour autant : tous les petits affluents sont là, avec à portée de canne de la tranquillité et des poissons pleins de subtilité. Alors sortez des sentiers battus !

A lire dans le n °107