Les ombres de l’ouverture

Si le mois de mai n’est pas la période préférée de certains spécialistes de l’ombre, l’ouverture de sa pêche est l’occasion de retrouver les vertus de la finesse et de l’exigence technique, même s’il se montre souvent mieux disposé à prendre nos mouches qu’au cours de l’été. L’ombre n’est pas au mieux de sa forme au moment de l’ouverture de sa pêche dont la date finalement précoce ne lui laisse que peu de répit pour se remettre de la fraie.

A lire dans le n °108