Du classique pour l’ouverture.

Si la période de l’ouverture n’est pas réputée pour être la plus favorable pour les pêcheurs à la mouche, on peut toutefois tirer son épingle du jeu en mettant en oeuvre quelques techniques de base et en n’hésitant pas à passer rapidement de l’une à l’autre en fonction des circonstances.

A lire dans le n °107