Pêche à la mouche, honneur aux dames.

Les femmes vont à la pêche. Et mieux encore, elles pêchent à la mouche. À y regarder d’un peu plus près, on pourrait même se demander si cette « technique », ou plutôt cette approche aux valeurs esthétiques et éthiques très popularisées n’aurait pas été inventée pour elles, sinon par elles. Comme les voilà désormais inscrites, organisées, engagées dans le cadre plus strict des performances compétitives, qui osera prétendre encore que cette part féminine de la pêche à la mouche ne saurait dépasser le niveau du dilettantisme ? Les machos, comptez-vous !

A lire dans le n °110