Jadis et demain

Même si certaines bases, certains fondamentaux, demeurent, il n’en reste pas moins qu’en 50 ans la pêche à la mouche a sans doute plus évolué qu’au cours des deux siècles précédents. Sachons tirer parti de cette évolution pour préparer au mieux la prochaine génération, celle qui fréquente souvent les « écoles de pêche », institutions ignorées de nos aînés.

A lire dans le n °112