Esox Lucius, il n’est plus tout seul !

Il est vrai que notre pays n’est pas une destination de choix en termes de pêche au brochet. Les populations bien trop malmenées déclinent peu à peu depuis maintenant des dizaines d’années. Mais un nouvel événement vient de mettre notre territoire au centre de toutes les attentions : « Esox lucius » n’a jamais régné seul en maître. En fait, depuis tout ce temps, il se partageait le réseau hydrographique français avec deux autres espèces de brochets.

A lire dans le n °108