Chronique des rivières de Franche-Comté

Un nouveau concept juridique d’envergure vient de prendre racine à l’échelle de l’Europe et pourrait bien représenter un futur levier d’action aussi novateur que prometteur pour tous les dossiers lourds des atteintes à l’environnement. Il s’agit d’un des premiers grands actes politiques citoyens, inspiré d’une loi écocide et qui a trouvé prise dans l’ouverture créée par la Commission européenne permettant à chacun de ses citoyens d’interpeller directement le Parlement (traité de Lisbonne mis en place depuis 2010).

A lire dans le n °98