Emmanuel Gladel, le dernier des saumoniers.

Homme de passion, de conviction, d’engagement, Emmanuel Gladel n’a eu de cesse de poursuivre sa quête du poisson-roi, le saumon atlantique, depuis le regretté fleuve Allier de son enfance jusqu’aux confins de la Gaspésie et de l’Écosse où il guide depuis dix années. Plus qu’un art de vivre, « Salmo salar » est une raison d’être pour ce Brivadois pur souche. Un cri du coeur qui lui vaut aussi des coups de gueules bien trempés face à l’incurie des hommes face à la nature.

A lire dans le n °104