Les plantes invasives

Grâce à leur virulence, certaines plantes introduites par l’homme peuvent obtenir un quasi-monopole de l’espace naturel. Deux de ces fléaux sont ainsi devenus incontrôlables dans certaines régions: la renouée du Japon et la balsamine de l’Himalaya.

A lire dans le n °92