Sur la Sioule en seconde catégorie

Après une cure d’eau calme, une saison de réservoir, il me tarde de retrouver les eaux vives. L’ouverture de la truite en sera pour moi le meilleur prétexte. Ce n’est pas tant les poissons qui me manquent que les sensations du bord de l’eau que seule une rivière « amie » peut nous procurer. La Sioule est cette rivière où j’ai pris ma première truite à la mouche, en seconde catégorie ! Là où je compte bien me retrouver en ce deuxième samedi de mars.

A lire dans le n °113