Sur la tombe du pêcheur inconnu

De ces carnets de voyage, qui racontent une année d’excursions au coeur des paysages sauvages des États-Unis, émanent des notes réjouissantes qui semblent tirées de ces chansons country que l’on sifflote en pêchant à la mouche. Mais ces récits livrent aussi quelques observations douces-amères sur le monde qui nous entoure. Perché à l’arrière d’un pick-up avec un labrador, occupé à sillonner des chemins boueux en quête des étangs reculés des prairies américaines…

A lire dans le n °133