Franche-Comté entre inquiétudes et espoirs…

À l’heure où j’écris ces lignes, c’est-à-dire en pleine période de frai de la truite, des images et des vidéos peu engageantes se transmettent via les boîtes mail : des truites toutes blanches de mycoses, d’un tranchant spectaculaire sur des fonds de rivière noircis par les algues, donnent à la Loue des allures de rivière hantée par des spectres.

A lire dans le n °89