Il n’y a pas que la taille qui compte

Nous rêvons tous de prendre de belles et grosses truites. Mais ce graal n’est véritablement possible que dans quelques rivières, présentant les conditions écologiques idéales pour en produire en densité suffisante. Et l’immense majorité de nos rivières n’offrent la plupart du temps que des truites petites à moyennes. Est-ce une raison pour les dédaigner et considérer que la pêche y est inintéressante ?

A lire dans le n °135