50 mouches pour l’été

Voici une mouche qui a clairement bercé mon adolescence. Pour tout vous dire, pendant une époque je ne voyais (presque) que par elle. Il faut dire que cette artificielle créée par Jean-Louis Teyssier possède toutes les qualités requises pour dériver en toute efficacité dans les eaux rapides des belles rivières sud-alpines de l’arrière-pays niçois. Ce modèle d’ensemble par excellence est un subtil mélange d’insectes : ce n’est ni une fourmi, ni un sedge, ni même un éphémère…

A lire dans le n °127