Jacques Bordenave

Je m’en souviens comme si c’était hier, lorsque je touchais accidentellement (à l’époque aux leurres) mes tout premiers black-bass dans les innombrables anses aux eaux bleues du bras sud du lac de Saint-Cassien. C’était il y a bientôt 25 ans. Plus les années passaient, plus ma passion pour ce poisson grandissait et dès les années 2000, je ne le pêchais plus qu’à la mouche. C’est à partir de ce moment que j’ai entendu parler pour la première fois d’un certain Jacques Bordenave, un pêcheur au fouet qui ne jurait que par le black-bass…